Il a 38 de fièvre et un haut niveau d’oxygène dans le sang, deux symptômes du covid 19. Les derniers résultats ont été positifs, selon ses propres mots, dans une allocution télévisée.

Selon les médias brésiliens il serait sous hydroxy chloroquine, un médicament qu’il a défendu avec Donald Trump comme étant efficace pour le traitement contre la maladie, sans unanimité scientifique.

C’est probablement une fausse affirmation destinée à défendre son obscurantisme, car l’usage de ce médicament n’est autre qu’une «fake news » de la droite pour atténuer la gravité des choses.

Les chiffres de la pandémie au Brésil sont terrifiants. Avec plus d’ 1 million 6000 infections et plus de 20 mille cas enregistrés ces dernières 24 heures, selon des sources officielles, et plus de 65 mille morts, le pays est l’épicentre de la pandémie en Amérique Latine, c’est le deuxième pays au monde le plus touché après les Etat Unis.

Pour venir au soutien du monde des affaires, Trump s’est fait responsable de pratiques négationnistes, en désignant la pandémie comme une « grippette »et a fait un boycott à toutes les recommandations scientifiques. Il a même suspendu le décompte des contagions et des morts afin de cacher l’avancée du virus. Une récente infection pourrait être un sort de justice poétique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here