Facundo Astudillo Castro a disparu le 30 avril, quand il a été vu par la dernière fois lors d’un contrôle policier. Sa famille a porté plainte récemment contre la Police de la province de Buenos Aires, responsable de sa disparition forcée, et a demandé d’écarter cette force policière de l’investigation en cours.

Une banderole déployée lors de la manifestation a été utilisée pour dénoncer la culpabilité de Sergio Berni (ministre de sécurité de la province de Buenos Aires) et d’Axel Kicillof (gouverneur de la province de Buenos Aires), responsables de la disparition de Facundo. Manuela Castañeira, porte-parole du Nuevo MAS et de l’organisation féministe Las Rojas a exigé la démission de Sergio Berni et la formation d’une « commission d’investigation indépendante ».

 

La sensibilité pour la disparition de Facundo s’est exprimée dans les rues dans un cortège important, la plupart de manifestants étaient des jeunes étudiants et travailleurs. Ils ont exigé l’apparition en vie de Facundo Castro et ont dénoncé la responsabilité du gouvernement et de l’Etat.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here