Ce mercredi 24 février aura lieu une journée d’actions internationale contre le faux travail indépendant précarisant, à l’appel de Alianza Unidos World Action, une coordination des collectifs des travailleurs des applis et précaires de 16 pays. Cette coordination appel à se mobiliser partout dans le monde contre l’implémentation de la «loi Uber» par l’Union Européenne et pour la reconnaissance des droits des travailleurs des applis.
En France, le collectif CLAP appel à un rassemblement contre la loi Uber en Europe devant la représentation de l’UE à Paris.
En Argentine, nos camarades de Jóvenes Trabajadores Precarizados (Jeunes Travailleurs Précarisés), en lutte pour la reconnaissance légale d’un syndicat des livreurs, feront partie également de cette journée d’actions globale, avec un rassemblement devant le siège de l’Union Européene à Buenos Aires.

Puede ser una imagen de texto que dice "RADG ALIANZA WE Février Mercredi Journée d'actions internationale ELOXBBR DES APPLIS et PRÉCAIRES TRAVAILLEURS LUTTEZ POUR ENSEMBLE vOS DROITS! Contre le FAUX TRAVAIL INDÉPENDANT précarisant Pas de "loi Uber" en Europe! 288 2883oulevard Rassemblement devant la représentation de I'UE à Paris: St-Germain 11h STOP WORLD ACTION"
Appel de CLAP au rassemblement à Paris : 

Les failles antisociales du modèle de Uber et autres plateformes du genre (Uber, Uber Eats, Deliveroo, Stuart, Glovo, Frichti…) ne sont plus un secret. Afin de protéger en Europe son modèle de travail hors-la-loi, Uber, en chef de file de la « gig economy » fait un intense lobbying à Bruxelles.
Le 24 Février, la Commission européenne lance sa première consultation officielle en vue d’une loi européenne sur le travail de plateforme qui devra être adoptée en fin d’année 2021. Ce mercredi 24 février, la commission européenne examinera une proposition de loi rédigée par Uber sur le même modèle que celle de Californie qu’ils ont arrachée en 2020 lors d’un référendum littéralement acheté 200 millions de dollars.
Aussi, il convient de faire entendre nos voix dès maintenant pour montrer que nous ne sommes pas dupes et qu’il en va de tout le modèle social à venir.
Les projections sont glaçantes. Uber se payera t’elle l’Europe ?
Partout dans le monde, des collectifs et des syndicats de 16 pays préparent des actions devant leurs bâtiments de représentation de l’Union Européenne.
Oui, même les sud-américains s’inquiètent de ce projet Uber en Europe.
Afin de ne pas rester des « faux indépendants » sans droits et pour relever les droits sociaux de tous les travailleurs en Europe, le message international à promouvoir est très clair :
« Luttez pour vos droits : défense des droits sociaux et création de droits digitaux ».
Le CLAP, en lien avec ces organisations, vous propose un rassemblement de livreurs, VTC, travailleurs précaires de tous les secteurs et autres sympathisants, devant le bâtiment de la représentation de l’UE à Paris : 288, Bd St Germain le mercredi 24 Février à 11 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here