Lors des manifestations de cet après-midi à La Havane, Frank García Hernández a été arrêté, parmi d’autres membres de la gauche cubaine.

[Dimanche 11 juillet] après-midi, le peuple cubain est descendu dans la rue. Un peuple qui n’a été appelé par aucune organisation à part la crise économique aiguë que traverse Cuba et l’incapacité du gouvernement à gérer la situation. Cuba est descendue dans la rue avec le slogan erroné « la patrie et la vie », mais elle est descendue dans la rue au-delà d’un slogan, elle est descendue dans la rue pour exiger du gouvernement un socialisme réel. Ceux qui étaient dans la rue n’étaient pas seulement des artistes et des intellectuels, cette fois c’était le peuple dans sa plus grande hétérogénéité.

Cet article du blog Comunistas ne cherche pas à analyser la situation à Cuba. Il vise à dénoncer la détention violente des manifestants, à dénoncer le fait que, cette fois, les forces répressives de l’État se sont opposées frontalement, qu’elles ont réprimé les Cubains, qu’elles ont utilisé du gaz poivré et toutes les ressources disponibles. Cet article est une demande de liberté pour tous les détenus et en particulier contre la détention arbitraire de Frank García Hernández, historien et marxiste cubain. Contre la détention de Leonardo Romero Negrín, un jeune socialiste étudiant en physique à l’Université de La Havane. Contre l’arrestation de Maykel González Vivero, directeur de Tremenda Nota, un magazine marginal. Contre l’arrestation de Marcos Antonio Pérez Fernández, mineur, étudiant pré-universitaire. Pour tous les détenus violemment arrêtés en cette après-midi noire que Cuba n’oubliera pas. Comunistas en appelle à la solidarité de la communauté marxiste internationale et aussi à la conscience du gouvernement cubain. Cette fois, il s’agit d’un peuple qui a besoin de réponses et de dialogue.

Il s’agit d’une société civile qui ne veut pas être annexée, mais participer et décider du destin de sa nation. Le blog Comunistas condamne la répression et dit stop à la bureaucratie.

11 juillet 2021

Communication publiée par Comunistas Blog.

Note : tous les membres du collectif éditorial de Comunistas Blog n’ont pas souscrit à cette communication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here