Marche lesbienne : la joie de lutter contre l’extrême droite pour notre droit à exister

Un retour sur la marche lesbienne du 23 avril, à la veille du second tour des présidentielles.

0
8

Samedi 23 avril, une manifestation lesbienne a été convoquée par des differents collectifs féministes. Nous avons participé à cette initiative avec les camarades de la commission LGBTI du NPA. 

Il s’agissait d’une manifestation très joyeuse avec, encore une fois, la participation majoritaire de la jeunesse. Nous pouvons dire qu’une bonne partie des manifestantes étaient des lycéens qui sont sortis dans la rue pour s’exprimer librement. L’ambiance de musique et de joie n’a pas empêché l’expression de la colère contre l’extrême droite de Marine Le Pen à la veille du second tour. 

L’extrême droite est un péril particulièrement grave pour la population LGBTI qui, ayant obtenue des revendications comme la PMA l’année dernière, risquerait de voir leurs conditions d’existence menacées vitalement par un gouvernement de Marine Le Pen. 

C’était, encore une fois comme la grande manifestation contre l’extrême droite du 16 avril, une marche qui montre d’énormes potentialités pour lutter et pour s’organiser non seulement contre l’extrême droite du Rassemblement National mais aussi contre le climat autoritaire instauré par Macron. Grâce à ses politiques réactionnaires, ce dernier a permis le développement des groupuscules d’extrême droite et a contribué à droitiser le débat public. 

La jeunesse ne rentrera pas au placard et nous devons nous organiser avec elle pour que la peur change de camp. Pour mettre l’extrême droite et sa discrimination lesbophobe et transphobe à la poubelle. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici