Dehors le gouvernement putschiste de Dina Boluarte et dissolution du congrès réactionnaire !

Déclaration du Comité exécutif du Nuevo MAS (Argentine), membre du courant international Socialisme ou Barbarie, le 23 janvier 2023.

0
16

Déclaration du Comité exécutif du Nuevo MAS (Argentine), membre du courant international Socialisme ou Barbarie, le 23 janvier 2023.

 

A bas la répression au Pérou !

Nous exigeons la libération de Castillo !

Assemblée Constituante souveraine pour refonder le pays en faveur de ceux d’en bas !

Tout notre soutien à la rébellion populaire !

 

Depuis le 7 décembre dernier, un coup d’État parlementaire a lieu au Pérou avec la destitution du président Pedro Castillo par le Congrès. Son emprisonnement se poursuit à ce jour avec l’installation de Dina Boluarte à la tête du gouvernement putschiste. Le coup d’État a été accompagné par l’armée et les forces répressives. Une attaque brutale contre les manifestations a été menée par le gouvernement putchiste, avec plus de 50 morts à ce jour.

Mais face à ce coup d’État, une rébellion populaire de paysans et de travailleurs s’est développée, dont un nouveau chapitre est l’appel à la grève nationale lancé par la CGTP (Central General de Trabajadores de Peru), ainsi que la mobilisation de masse lancée depuis les quatre coins du pays. Appelée Marcha de los Suyos (en référence aux quatre grandes régions de l’empire inca), la mobilisation cherche à prendre Lima avec l’exigence de la démission immédiate de Dina Boluarte, la dissolution du conseil exécutif du Congrès et l’exigence d’une nouvelle constitution.

Le Nuevo MAS appelle toutes les forces progressistes et démocratiques d’Argentine à se mobiliser le jeudi 19 janvier devant l’Ambassade du Pérou en dénonciation de la répression et du coup d’Etat qui a coûté la vie à plus de 50 camarades. Nous demandons le retrait du gouvernement putschiste de Dina Boluarte et la dissolution du parlement réactionnaire. 

Nous exigeons la liberté de Castillo et la convocation immédiate d’une Assemblée Constituante souveraine afin de refonder le pays sur de nouvelles bases en faveur de ceux d’en bas. Il est nécessaire de renverser la constitution réactionnaire fujimoriste imposée par le coup d’État de Fujimori en 1993.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici