Une semaine décisive : Grève et mobilisation jusqu’au retrait de la réforme !

Elargissons la grève reconductible dès le 15 mars, manifestons le 16 mars à l'Assemblée Nationale !

0
94

La semaine actuelle sera décisive pour la mobilisation contre la réforme des retraites. Il y a une urgence particulière à se mobiliser, car le gouvernement s’apprête à faire adopter la loi sur les retraites ce jeudi 16 mars. En effet : À l’issue de la commission mixte paritaire, le texte sera soumis au vote des sénateurs, jeudi 16 mars prochain à 9 heures. Par la suite, ce sera à l’Assemblée Nationale de trancher à 15 heures.

Le gouvernement semble être déterminé à faire adopter la loi cette semaine, que ce soit par le vote à l’Assemblée ou par le déclenchement de l’article 49.3. Macron et compagnie font la sourde oreille à ce qui se passe dans la rue, où plus de 3 millions de personnes se sont manifestées le 7 mars dernier dans toute la France. Une mobilisation monstre qui a connu des suites le 8, le 9 et le 11 mars, dans le contexte d’un mouvement social qui dure depuis deux mois.

Des cheminots, des éboueurs, des postiers, des professeurs, des étudiants, etc., etc., sont depuis le 7 mars en grève reconductible pour le retrait de la réforme. La détermination du monde du travail s’exprime lors des assemblées générales qui s’organisent dans les lieux d’études et de travail. L’idée est d’élargir le mouvement de grève et de rassembler les grévistes pour se mobiliser jusqu’au retrait de la réforme.

 

Il n’y a rien à négocier !

Nous ne faisons aucune confiance au parlement ni aux sorties institutionnelles. En ce sens, la politique de l’Intersyndicale a été criminelle, car au lieu d’insister sur la reconduction de la grève et le blocage du pays, ils ont préféré, ce week-end, offrir à Macron la voie d’une sortie institutionnelle lui proposant d’organiser une consultation citoyenne. De leur côté, des politiciens comme Mélenchon ou Marine Le Pen ont également proposé de faire un référendum, une initiative que Macron n’accepterait jamais.

Comme le NPA l’a déclaré : Il n’y a rien à négocier !, autant mettre nos forces sur la reconduction de la grève. La vraie consultation citoyenne a déjà eu lieu, le rejet de la réforme est largement majoritaire dans la population. La vraie démocratie s’exprime massivement depuis deux mois dans la rue et dans les piquets de grève.

 

Dès les 15 et 16 mars, bloquer le pays jusqu’au retrait !

Il est nécessaire plus que jamais de bloquer le pays et de mettre la France à l’arrêt. Comme la Coordination Nationale Étudiante et l’AG inter-facs d’Ile de France l’ont annoncé : “Ce que l’Assemblée peut faire, la rue va le défaire.”

Avec cette détermination, à Paris, le 15 mars une manifestation partira à 14h d’Invalides en direction de Place d’Italie à l’appel de l’Intersyndicale. Le 16 mars, la CNE et l’inter-facs ont lancé l’appel à se rassembler à 14h au Panthéon de la Sorbonne pour se mobiliser en direction de l’Assemblée Nationale. De nombreux secteurs commencent à relayer cet appel.

Cette semaine sera décisive. Il est nécessaire d’élargir partout le mouvement de grève reconductible. Soyons massivement en grève dès le 15 mars et manifestons massivement à l’Assemblée Nationale ce jeudi 16 ! Pour le retrait de la réforme des retraites et contre l’ensemble des attaques du gouvernement Macron ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici