A bas la loi immigration ! Réarmons nos luttes contre Macron !

La semaine a été marquée en France par le discours du roi suivi de manifestations contre la loi Immigration. Réarmons nos luttes contre Macron, Attal et leur politique capitaliste !

0
16

Émancipons-nous de l’autorité capitaliste

Lors du discours pétainiste de Macron « Travail, famille, patrie », le chef de l’Etat français ne nous a rien épargné de sa vision archaïque. En allant chercher l’approbation des vétérans de la droite, Macron a déterré les idées rances de l’économie de guerre. Les femmes sont prévenues, elles vont devoir se remettre en selle sur le marché de l’emploi avec la baisse de la durée du congé parental, tout en enfantant plus de petits soldats pour l’économie capitaliste

 

« Réarmement démographique » pour préparer la guerre économique ?

Si en même temps, Macron veut que les Françaises fassent plus d’enfants, et qu’il veut fermer les frontières aux travailleuses et travailleurs immigrés, c’est que la pensée du “grand remplacement” a bien imbibé la société. Alors que les secteurs comme la restauration et le BTP paniquent de manquer de main d’œuvre bon marché et corvéable à merci avec la loi Asile-Immigration, le chef d’Etat français compte sur les travailleurs et travailleuses “made-in France”.

Les propositions que Macron a avancées lors de son discours trahissent un capitalisme en crise. Le retour de l’uniforme, le Service National Universel et autres mesures ridicules ont pour objectif pour la droite française la “cohérence nationale”, le récit d’un roman national qui resserrait les rangs autour du patriotisme. À entendre le chef d’Etat, nous avons l’impression que la guerre couve. Cette guerre est économique, entre puissances impérialistes, peut-être sur le déclin, et leurs entreprises fleurons qui se concurrencent à l’international. 

La volonté de Macron de mettre la jeunesse au pas, c’est de la préparer mentalement à accepter les injonctions du capitalisme : travailler plus pour gagner moins, sacrifier ses conditions de vie et de travail pour la “patrie” et le pactole des actionnaires.   

 

Mêmes patrons, même combat : à bas la loi Immigration

La jeunesse n’est pas dupe du tournant réactionnaire du gouvernement Macron. Des lycéen.ne.s ont déclenché des blocages et manifestations non déclarées pour dire non à la loi Immigration.

Ce 21 janvier, les manifestations contre la loi Asile-Immigration, ou Darmanin- Le Pen, leur ont emboîté le pas. Elles ont rassemblé 75 000 manifestant.e.s, selon le ministère de l’intérieur, et 150 000 selon la CGT en France.

A Paris, du Trocadéro, les manifestant.e.s se sont élancés vers les Invalides au rythme des batucadas. Iels étaient au moins 16 000, selon la police. Dans les cortèges on pouvait entendre « C’est pas les immigrés, c’est pas les sans-papiers, c’est les capitalistes, qu’il faut virer ! » Nous continuerons de battre le pavé et les tambours jusqu’à ce que cette loi infâme soit rejetée. Nous appellons à se mobiliser jeudi 25 janvier devant le Conseil Constitutionnel et à construire la journée de grève et de mobilisation du jeudi 1er février.

Face à ce capitalisme qui perd la tête, nous, nous savons où est le nord. Nous voulons une société internationaliste, dirigée par et pour les travailleuses et travailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici