Socialisme ou Barbarie a participé à la 2ème Conférence de Milan

2ème rencontre internationaliste de Milan.

0
15

Le samedi 17 et dimanche 18 février, Socialisme ou Barbarie a participé à la 2ème conférence internationale de Milan, sous l’appel d’un comité organisateur des diverses organisations politiques anticapitalistes italiennes, parmi lesquelles se trouvent Lotta Comunista et le Partito Comunista del Lavoratori, entre autres.

Le titre de la conférence était « Crucial points of the struggles between powers: from Ukraine to Taiwan, from Africa to the Greater Middle East. For a class response ». Nous avons participé à cet évenement qui a compté avec la présence de plus d’une vingtaine d’organisations anticapitalistes d’Europe, d’Amérique et d’Asie pour apporter une réponse de classe face à la crise, à la guerre et à la montée de l’extrême droite dans le monde. 

Les délégations présentes ont pu, comme la dernière fois au mois de juillet 2023, s’exprimer pour une première intervention d’introduction le samedi et des arguments de clôture le dimanche. La réunion a vocation à encore s’élargir, avec la présence, à cette occasion déjà, de nouveaux participants.

Certains points internationaux restent clivants au sein de la conférence. La question des luttes nationales, abordée en juillet par rapport à l’Ukraine et cette fois-ci à la Palestine, ainsi que le caractère impérialiste de la Russie et la Chine restent des sujets qui font débat parmi les différentes organisations. 

Nous avons partagé avec d’autres organisations le constat d’un changement d’étape dans le développement capitaliste. La période actuelle est fortement marquée par la crise et par la guerre. Mais de ces crises et ces guerres peuvent aussi émerger des réponses révolutionnaires. De notre point de vue, à Socialisme ou Barbarie, nous avons voulu signaler certains points d’appui pour la construction d’une riposte de classe et d’un mouvement révolutionnaire dans la période actuelle.

Nous avons remarqué l’importance de points d’appui comme peut l’être la classe ouvrière aux Etats Unis qui voit des grèves et des taux de syndicalisation historiques depuis la pandémie, ou comme le mouvement international des femmes, ou encore la mobilisation et la politisation de la jeunesse.

La solidarité internationale avec la cause palestinienne est aussi un élément de politisation qui marque la situation mondiale. Face au génocide en cours à Gaza, nous avons défendu la nécessité d’apporter un soutien inconditionnel au peuple palestinien, d’exiger un cessez-le-feu immédiat et de construire les mobilisations de solidarité à l’echelle internationale. 

Un point qui a intéressé plusieurs intervenant.es a été la situation en Argentine et la contestation face au gouvernement d’extrême droite de Javier Milei. Il s’agit d’une situation d’importance pour la gauche révolutionnaire internationale, qui suit de près l’évolution des mobilisations.

Dans ce sens, les efforts militants de nos camarades du Nuevo MAS et de son organisation de jeunesse Ya Basta ! qui vient d’organiser un Camp Anticapitaliste avec des centaines de jeunes militants, nous semblent un exemple d’intervention des révolutionnaires dans la période actuelle. Il nous a semblé important de mentionner qu’il faut développer le soutien international à la contestation contre Milei, car l’extrême droite internationale pari sur lui pour expérimenter des politiques d’austérité brutales qui pourrait être appliquées dans d’autres pays. La défaite de son projet politique pourrait être clé dans la période actuelle, et pourrait avoir même des implications stratégiques fondamentales pour les organisations de la gauche révolutionnaire dans le monde.

Bien que la rencontre de Milan présente des limites par rapport à l’hétérogéneité de sa composition et au manque des initiatives concrètes, nous croyons que l’existence de ces espaces d’échange et de débat internationaux sont fondamentaux dans la période actuelle pour construire une alternative révolutionnaire au capitalisme. Nous allons continuer notre participation dans cet espace, qui prévoit une nouvelle rencontre en début de 2025, tout en espérant qu’il en découlent des actions et des campagnes plus concrètes autours des axes discutés. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici