Pride de Paris. Contre la transphobie : Transolidarité !

Le samedi 29 juin, la Pride de Paris a rassemblé des dizaines de milliers de personnes, à la veille du premier tour des législatives. Le mot d'ordre de cette édition "Contre la transphobie, transolidarité !" a été choisi dans un contexte d'attaque de la droite contre les personnes trans.

0
13

Le rassemblement a réuni plusieurs milliers de manifestant.e.s, moins que les années précédentes semble-t-il à Paris. Le mot d’ordre de cette Pride “Contre la transphobie, transolidarité” était bien choisi dans la période d’attaques réactionnaires de la droite contre les personnes trans. Macron a repris à son compte la transphobie ambiante avec sa sortie sur le programme du Nouveau Front Populaire : “une « extrême gauche » qui propose « des choses complètement ubuesques comme aller changer de sexe en mairie« . 

Le NPA Révolutionnaires était présent à la Pride pour faire entendre nos revendications. A cette Pride étaient présents des collectifs de travailleur.euse.s étrangers, comme Les Lesbiennes Dépassent les Frontières, la jeunesse organisée ou non, et toutes les personnes LGBTI et leurs ami.e.s qui se prennent de pleins fouet la décomplexion des idées d’extrêmes-droite. Des passages à tabac de jeunes gays à Paris comme ailleurs ont été remontés ces dernières semaines. En Argentine, l’arrivée de Miliei au pouvoir a probablement été le déclencheur d’agressions homophobes, notamment le meurtre de trois lesbiennes à Buenos Aires. 

C’est pourquoi, comme chaque année, il est important d’envahir les rues avec des drapeaux rouges et arc-en-ciel pour clamer que non, les droits des personnes LGBTI ne sont pas en option. Nous exigeons le changement d’état civil sur simple demande, des moyens pour l’hôpital pour les transitions et l’assistance médicale à la procréation, la liberté de circulation. Ouvrons les frontières, des pays comme des esprits !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici