Justice pour Rayana et pour toutes les victimes de violences policières

Justice pour Rayana, assassinée le 4 juin 2022.

0
25

Samedi 11 juin, nous nous sommes rassemblés dans un quartier populaire du nord de Paris pour exprimer notre indignation face au nouveau meurtre commis par la police. Dans ce cas, la victime est une jeune fille de 21 ans, Rayana, qui est morte d’une balle dans la tête après que des policiers ont tiré neuf fois contre le véhicule dans lequel elle se trouvait, le conducteur ayant résisté à un contrôle policier. C’est le quatrième décès dans des circonstances similaires ces derniers mois.

Les personnes présentes ont dénoncé les mécanismes de répression de la police, une camarade du NPA a appelé à poursuivre la mobilisation dans les rues pour obtenir justice, rendre visible et stopper la répression policière. Une mention spéciale mérite la timide intervention du représentant de la France Insoumise, parti du chef de la gauche parlementaire, Mélenchon, qui a demandé une enquête et « si le policier est coupable, qu’il purge sa peine ». Un positionnement qui invite à faire confiance aux institutions, quand on sait bien que la justice française garantit l’impunité de la police. Seulement avec la mobilisation nous parviendrons à arrêter l’impunité des forces policières.

D’autre part, l’Observatoire des libertés publiques de la Ligue des droits de l’homme dénonce en moyenne 10 à 15 morts par année à la suite d’opérations policières. C’est à dire, entre 500 et 1 000 morts en quarante ans, directement ou indirectement à la suite d’une opération de la police. La victime type est « un jeune homme ou femme issu des quartiers populaires, arabe ou noir ». Cependant, sous le gouvernement Macron, de nombreux militants blancs ont également subi des mutilations ou sont morts à cause des interventions policières.

Après le rassemblement, nous avons défilé pour rejoindre la manifestation des travailleurs sans papiers et contre le racisme. Avec enthousiasme, détermination et colère, ils montrent que la voie est ouverte, qu’avec la mobilisation dans les rues, nous pourrons arrêter l’offensive du gouvernement et défendre nos droits.

Justice pour la mort de Rayana et pour toutes les victimes de violences policières en France!

Des papiers pour tous les travailleurs immigrés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici