Communiqué du NPA. Agression de l’extrême droite contre des locaux du NPA

0
27

Ce lundi 21 août, le local du NPA dans le 12e arrondissement de Paris ainsi que la librairie La Brèche, proche du NPA, ont été les cibles de tags antisémites et sexistes signés par les Zouaves de Paris et le GUD, des groupuscules d’extrême droite qui se sont déjà illustrés par leurs actions violentes ces derniers mois et années.

De manière générale, les agressions de l’extrême droite sont en hausse. Lors du mouvement contre la réforme des retraites, elle a attaqué les étudiants et étudiantes qui se mobilisaient dans plusieurs universités.

Ces agressions sont évidemment encouragées par la montée de partis d’extrême droite tels que le Rassemblement national et Reconquête, par la diffusion incessante de leurs discours dans les médias, comme ceux du groupe Bolloré, mais aussi par l’ensemble de ceux qui leur courent après dans la surenchère raciste, réactionnaire et sécuritaire, à commencer par le gouvernement et sa politique : chasse aux immigrés, autoritarisme, mise au pas de la jeunesse avec le SNU, stigmatisation des enfants de travailleurs et travailleuses immigrés…

Les déclarations des deux syndicats majoritaires de la police lors des révoltes qui ont suivi le meurtre de Nahel à Nanterre, qualifiant les jeunes des quartiers populaires de « nuisibles » et de « hordes sauvages », montrent l’intrication entre l’extrême droite et les plus hauts sommets de cette institution, Darmanin volant à leur secours.

Pour en finir avec l’extrême droite, il faut en finir avec le capitalisme, son État, sa police. Le NPA ne se laissera pas intimider. Il continuera à œuvrer pour un mouvement d’ensemble pour renverser cette société.

Communiqué de presse du NPA du 21 août 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici