Macron prend les mêmes et recommence

Le remaniement du gouvernement s’est fait désirer, un mois de suspense médiatique pour recomposer une équipe prêtant allégeance au chef, contre les travailleuses et travailleurs.

0
22

Macron a nommé en tout depuis 2017 plus de 120 ministres ! 26 de ces personnes ont été mises en cause dans des affaires judiciaires, sans compter celles qui ont trempé dans des conflits d’intérêts. Le gouvernement constitue un vrai programme France Travail (anciennement Pôle Emploi) de réinsertion des délinquant.e.s de détournement de fonds publics, de la chasse aux pauvres, ou encore auteur.e.s présumé.e.s de violences sexuelles. 

 

Oudéa-Castéra chassée par la rue, Belloubet à la rescousse

Le gouvernement a dû rétropédaler en matière d’éducation, après un mois de polémiques dues aux révélations de Médiapart sur Amélie Oudéa-Castera. En très peu de temps, elle a réussi à mettre en colère l’ensemble du secteur éducatif à travers ses prises de paroles. Elle a même réussie à faire démissionner le recteur de l’académie de Paris, Christophe Kerrero qui n’était pas d’accord avec son projet de fermeture de classes préparatoires .

C’est Nicole Belloubet qui prend sa place, en faisant faire-valoir qu’elle est issue du milieu éducatif. Dans son discours de prise de fonction, elle s’est abstenue d’évoquer le plan tracé par Attal concernant le tri scolaire violent qu’il veut faire passer à l’école à travers la constitution de groupes de niveau au collège. Gabriel Attal a été clair sur les grands axes : « Les groupes de niveau vont se mettre en place, les organisations syndicales sont opposées, mais j’assume de dire que cette mesure, elle est nécessaire », a-t-il souligné, sur France 2. Le programme “choc de savoirs” est largement critiqué par les enseignant.e.s, en raison de l’homogénéisation du matériel enseignant, qui rappelle le régime de Vichy. Attal promeut le retour aux valeurs d’autorité républicaine (uniforme y compris) mais écarte toute avancée positive des conditions de travail ou de revalorisation de salaire pour les enseignant.e.s.

 

Kasbarian, le ministre du logement qui jettent les pauvres à la rue ou en prison

Les associations d’aide au logement des plus précaires sont atterrées de voir le ministre de la loi “antisquat” prendre en main le ministère du logement. Guillaume Kasbarian s’est illustré dans sa loi par le fait de proposer de jeter en prison ou d’infliger de lourdes amendes aux personnes qui ne payent pas leur loyer. Connu pour sa vision politique ultralibérale, c’est vraiment tout ce dont nous avions besoin dans un pays qui compte 3,8 millions de personnes mal-logées et 12 millions de personnes en difficulté de se loger, selon la Fondation Abbé Pierre.

 

Un anti-écolo chargé de la mer et de la biodiversité et Pannier-Runacher recyclée à l’agriculture

Le secrétaire d’État nommé chargé de la mer et du budget alloué de la biodiversité est Hervé Berville. Les militant.e.s écologistes sont irrité.e.s par la nomination de cet anti-écolo. Il a en effet défendu sans vergogne le chalutage, une méthode de pêche dévastatrice pour les fonds marins. De toute façon, c’est un ministère dont n’ont que faire les capitalistes, qui ne font qu’une bouchée des normes environnementales, comme vient de le démontrer la FNSEA. 

Agnès Pannier-Runacher est quant-à elle devenue ministre déléguée à l’agriculture. Elle a été nommée ministre de la transition énergétique en 2022, alors qu’elle est l’une des actionnaires principale de Perenco, compagnie pétrolière qui saccage des milieux naturels partout dans le monde en extrayant le pétrole de puits anciens. Au moins, elle s’y connaît en hydrocarbure pour gérer la crise agricole. 

 

Chrysoula Zacharopoulou, accusée de violence gynécologique, toujours au développement international

La secrétaire d’Etat chargée du développement et des partenariats internationaux, Chrysoula Zacharopoulou, est gynécologue de métier. Deux plaintes pour viol ont été déposé contre elle en 2022. Cela n’empêche pas Macron de la maintenir à son poste de secrétaire d’Etat chargée du développement, de la francophonie et des partenariats internationaux, tout comme Darmanin à l’Intérieur.

 

Marina Ferrari, l’entre-soi LREM-BFM

La députée Modem Marina Ferrari, nommée secrétaire d’Etat au Numérique, est la  cousine de la journaliste de CNews Laurence Ferrari. Le petit monde de la politique bourgeoise et des médias réactionnaires ne se cachent plus de puiser dans le même vivier de la France rance.

 

Un jeu de chaises musicales qui démontre la fébrilité du gouvernement

Du début du premier mandat de Macron en  2017 a aujourd’hui, quatre gouvernements se sont succédé. Macron repeint la façade pourrie de sa politique capitaliste selon le sens du vent, et il souffle fort à droite. Peu importe ce jeu de chaise musicale où les ministres ne font même plus semblant d’être compétent dans le domaine qui leur incombe, cette mascarade n’ira jamais dans le sens de l’intérêt des travailleuses et travailleurs. Les ministres nommé.e.s mettront en place la politique xénophobe, antisociale, violente que leur souffle les capitalistes de France ou d’ailleurs. 

Pour mettre fin au carnaval du mépris social, nous devons nous mobiliser toujours plus pour les grèves et dans la rue. Nous souhaitons construire une société démocratique, basée sur le contrôle social, où nous ne serions pas représenté.e.s par des actionnaires ou des banquiers, mais par des travailleuses et travailleurs comme nous.

“C’est pas à l’Elysée, c’est pas à Matignon, c’est pas dans les salons qu’on obtiendra satisfaction, c’est par la grève, et par l’action !”.

 

 

Sources : 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2024/01/17/toutes-les-affaires-qui-ont-touche-les-ministres-d-emmanuel-macron-depuis-2017_6211365_4355770.html

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/le-plan-de-gabriel-attal-pour-redresser-le-niveau-des-eleves-2039494 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/classes-prepas-le-recteur-de-paris-demissionne-sur-fond-de-desaccord-avec-amelie-oudea-castera-2073636

https://www.mediapart.fr/journal/politique/090224/guillaume-kasbarian-au-logement-le-coup-de-fouet-liberal-d-emmanuel-macron

https://reporterre.net/Herve-Berville-l-inquietant-Monsieur-biodiversite-du-gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici