Dehors les troupes sionistes de Gaza ! Halte au massacre !

La barbarie ne cesse de s’étendre en Palestine, où les soldats Israéliens se livrent aux pires exactions. Alors que les Etats impérialistes critiquent à demi-mots Nétanyahou, leurs livraisons de matériel militaire à Israël trahissent leurs véritables intentions. Les convois humanitaires ne parviennent pas jusqu'à Rafah. L’Israël affament les civils Palestinien.nes.s, la caractérisation du génocide apparaît de moins en moins discutable.

0
27
(Photo SAID KHATIB / AFP)

Nétanyahou prépare une offensive sur Rafah, sous prétexte que la ville où est amassée la moitié de la population de Gaza serait le « dernier bastion » du Hamas. 1,4 million de Palestinien.ne.s en fuite sont concentré.e.s dans cette ville, véritable camps de réfugié.e.s sans issues. 

 

Un génocide se profile

Cette situation de siège nous rappelle les massacres des camps de Sabra et Chatila, dans lesquels s’étaient réfugiés des milliers de Palestinien.ne.s lors de l’invasion israéliennen au Liban en 1982.

Plus de 30 000 Palestinien.ne.s ont été assassiné.e.s depuis le 7 octobre, plus de 70 000 personnes sont blessées, et l’armée israélienne prépare encore son coup décisif. L’assaut sur Rafah serait l’apogée de l’exterminiation des Palestinien.ne.s par Nétanyahou. L’Egypte a annoncé au premier ministre israélien que s’il déclenche cette offensive, les liens diplomatiques seraient rompus. Abdel Fattah al-Sissi, dirigeant de l’Egypte, n’a aucunement l’envie de recevoir des centaines de milliers de Palestinien.ne.s en exil en Egypte.

La France a de son côté coupé ses financements à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, qui travaille notamment sur la documentation des actes génocidaires. Le prétexte est que, selon Israël, des travailleurs de cette organisation auraient été impliqués dans le Hamas.

Ce dont nous sommes sûrs en revanche, c’est que plusieurs milliers de personnes risquent de mourir de faim en Palestine. Des brigades sionistes de citoyen.ne.s Israélien.ne.s se sont postées aux frontières Israël-Palestine et empêchent les camions d’aides alimentaires internationales de passer, les accusant de fournir le Hamas. 

 

Le massacre des Palestinien.ne.s, une bonne affaire pour les Etats impérialistes 

Des pièces d’avions F-35 appartenant aux Etats-Unis et stockés au Pays-Bas étaient livrés en Israël. Ces avions de guerre sont utilisés contre Gaza. Pendant qu’un peuple se fait décimer, les affaires vont bon train. Trois ONG, Oxfam Novib, Pax et The Rights Forum, sont parvenus à faire interdire la livraison d’armes à Israël aux Pays-Bas.

De son côté, Olaf Scholz prétexte que l’Allemagne a une dette après la Shoah pour continuer de faire du business d’armes de guerre avec Israël. Il pourrait choisir, s’il avait bien compris l’enseignement de la Seconde Guerre mondiale, de ne pas livrer des armes à un Etat dirigé par l’extrême -droite. Mais ça ne serait pas bon pour les affaires des capitalistes allemands. Des moteurs de chars, des navires de guerre et des sous-marins sont donc vendus par l’Allemagne à Nétanyahou. Pourtant, n’était-ce pas le parti nazi qui a signé l’Accord Haavara avec la Fédération sioniste d’Allemagne pour envoyer des Juives et Juifs en Palestine, loin de l’Allemagne ? Est-ce que lutter contre l’antisémitisme, ce n’est pas de faire en sorte que chacun.e puisse vivre où iel le souhaite sans être inquiété ? 

Mais si les Etats impérialistes soutiennent Israël pour préserver un allié économique au Proche-Orient, ils utilisent aussi cette relation sur le plan politique. Les Etats complices surfent sans états-d’âme sur la boucherie de Nétanyahou pour déployer leur arsenal réactionnaire. Aurore Berger, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les Discriminations auprès du premier ministre français,  menace de retirer des subventions aux associations féministes qui n’auraient pas suffisamment critiqué les attaques du Hamas du 7 octobre selon elle. Aurore Berger compte-t-elle réagir aux photos des militaires israéliens qui posent avec les vêtements intimes des femmes palestiniennes qu’ils ont assassinées ? Certainement pas, celà contredirait sa rhétorique d’extrême-droite selon laquelle seuls les Musulmans portent atteinte à la vie des femmes. 

 

La volonté d’effacer un peuple par la destruction de son Histoire

Ce qui nous fait écrire que l’Israël est en train de perpétrer un génocide, c’est que l’armée ne fait pas seulement semblant de poursuivre le Hamas, elle détruit l’Histoire de la Palestine sur son passage. 

Avec les mêmes méthodes que Daech en Syrie, les forces armées israéliennes ont dévasté deux cent sites culturels et historiques sur le sol palestinien. Elles ravagent non seulement les mosquées et les marchés ottomans, mais aussi les cimetières grecs, les vestiges égyptiens, les immeubles du Bauhaus. 

Les pertes patrimoniales sont bien secondaires face aux millions de vies brisées et au plus de 30 000 morts palestiniens. Cependant, cet acharnement à faire de la Palestine un territoire où il n’y aurait jamais eu rien d’autre que des Israéliens témoigne sans équivoque du but poursuivi par le gouvernement israélien : coloniser pour de bon ce territoire, sans retour possible des Palestinien.ne.s. 

L’Israël de Netanyahou sait qu’elle obtiendra l’argent des Etats-Unis pour reconstruire ce qu’elle veut sur les ruines. Elle prévoit déjà comment elle réécrira l’Histoire avec ses théories révisionnistes, pour étendre son État sur des décombres et des mensonges. 

C’est à nous, par nos mobilisations, de faire en sorte que ce roman national abjecte arrête de s’écrire.

 

Mettons fin à la guerre généralisée par nos luttes. Dehors les troupes sionistes de Gaza ! 

Le 14 février, Israël a annoncé l’envoi d’avions de combat pour « une série de raids sur le Liban », après le tir d’une roquette tirée depuis le Liban, qui a fait plusieurs blessés dans le nord d’Israël. La guerre est hautement inflammable et risque de s’étendre encore. 

La classe ouvrière internationale doit intensifier ses actions pour enrayer la machine de guerre. Nous sommes pour un cessez-le-feu immédiat, pour que les troupes sionistes dégagent de Gaza, pour l’arrêt du génocide et la fin de la colonisation. 

Nous continuerons notre lutte pour les Palestinien.ne.s dans tous les pays. Ce samedi 2 mars, nous serons dans les rues de Paris pour la manifestation à 14h30 Place de la Bastille pour dire halte au massacre des Palestinien.ne.s !

 

Sources : 

www.lemonde.fr/international/article/2024/02/12/les-pays-bas-sommes-de-stopper-la-livraison-de-composants-militaires-a-israel_6216164_3210.html

https://rmc.bfmtv.com/actualites/international/allemagne-italie-quels-sont-les-pays-europeens-qui-vendent-du-materiel-militaire-a-israel_AV-202402130448.html

www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/direct-guerre-entre-le-hamas-et-israel-l-espoir-d-une-nouvelle-treve-s-esquisse-apres-des-pourparlers-en-egypte_6364768.html

https://www.lemonde.fr/international/article/2024/02/14/a-gaza-les-bombes-israeliennes-effacent-le-patrimoine-de-l-enclave_6216433_3210.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici