Solidarité internationale avec le mouvement étudiant en Grèce

Déclaration internationale votée à la rencontre internationaliste de Milan, le 18 février 2023.

0
23

Cela fait plus qu’un mois que le mouvement étudiant en Grèce se bat contre les projets réactionnaires du gouvernement droitier de la Nouvelle Démocratie et du premier-ministre Mitsotakis, avec des assemblées générales massives, avec des occupations de facultés et des manifestations de rue dans tout le pays.

Le gouvernement essaie d’imposer un nouveau projet de loi, qui soi-disant « libèrera » complètement le fonctionnement des universités privées : il s’agit de la clé de voûte de ses nombreuses attaques libérales qui visent à démanteler définitivement les universités publiques et à instaurer la marchandisation de l’enseignement supérieur.

Comme le mouvement étudiant grec a démontré à maintes reprises, ce projet de loi aura comme résultat unique la généralisation des frais de scolarisation dans tout l’enseignement universitaire, en excluant sur des critères de classe la grande majorité de jeunes d’origine ouvrière et populaire. En même temps, ce projet conduira à la dévalorisation des licences et des diplômes des universités publiques, ce qui provoquera un effondrement violent des droits des futurs jeunes salariés.

Le projet de loi que le gouvernement a présenté est un véritable coup d’état, car le gouvernement essaie de contourner le fameux article 16 de la constitution grecque. Cet article est un acquis parmi les plus emblématiques de la classe ouvrière et de la jeunesse en Grèce depuis 50 ans, depuis la révolte de Polytechneio en novembre 1973 contre la dictature militaire. L’article stipule qu’en Grèce l’enseignement universitaire est dispensé seulement par des universités publiques auto-administrées.

Le mouvement étudiant grec est porteur d’une longue histoire de luttes et à plusieurs reprises il a bloqué et gagné contre les attaques réactionnaires des gouvernements bourgeois (1975, 1979, 1987, 1990-1991, 2006-2007), en défendant avec réussite l’accès populaire à l’enseignement universitaire et en arrêtant sa privatisation, étant ainsi un allié précieux de la classe ouvrière.

Nous exprimons notre pleine solidarité avec la lutte des étudiants grecs. Nous dénonçons les tentatives du gouvernement Mitsotakis et des médias contrôlés par celui-ci de la discréditer et de la réprimer. La lutte des étudiants grecs continue, jusqu’à la victoire. Unifions les luttes dans toute l’Europe contre les gouvernements bourgeois et leurs attaques libérales.

AMR Controvento
ControCorrente
League for the Fifth International
NAR (Neo Aristero Revma)
OKDE (Organization of Communists Internationalists – Greece)
Partido Obrero
Partito Comunista dei Lavoratori
Revolutionary Communist International Tendency
Socialisme ou Barbarie
Sosyalist Emekciler Partisi
Workers International Network

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici