Rassemblement contre Milei le 24 janvier à 18h devant l’ambassade d’Argentine à Paris

0
17

En Argentine, une grande journée de grève générale et de manifestations se prépare pour le 24 janvier contre les politiques du président d’extrême droite Javier Milei.

Le soir du 20 décembre à 21h, Javier Milei a annoncé un ensemble de mesures, de façon antidémocratique par la voie d’un décret de nécessité et urgence, contenant autour de 300 articles modifiant plus de 80 lois. L’existence des Décrets de Nécessité et d’Urgence (DNU) dans le système constitutionnel argentin est accompagnée d’un cadre et d’une jurisprudence particulière. Il s’agit d’un mécanisme de mise en place de mesures d’exception, par la seule volonté du pouvoir exécutif, et qui doivent par la suite être validées ou rejetées par le parlement, dans les délais que les séances parlementaires peuvent le permettre. Milei a également avancé la Loi Omnibus et la loi anti-manifestations, des attaques réactionnaires contre les travailleurs accompagnées des restrictions au droit de manifester.

C’est dans ce contexte que les syndicats argentins appellent à une journée de grève générale le 24 janvier, pour lutter contre les attaques anti-ouvrières de Milei.

En France, L’Association des citoyens argentins en France / ACAF, les organisations syndicales françaises (CFDT, CGT, FO, FSU, UNSA et Solidaires), ainsi que le collectif d’Argentins en France contre Milei, appellent à un rassemblement devant l’ambassade argentine à Paris, en soutien à la mobilisation et à la grève générale en Argentine, mercredi 24 janvier à 18h, à l’angle de la rue Cimarosa et de l’avenue Kléber, 75016 Paris – Metro 6 : Boissière.

Nous participerons à ce rassemblement pour exprimer notre solidarité envers les travailleurs et travailleurs d’Argentine, pour stopper l’avancée réactionnaire de Milei.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici