8 mars : toustes en grève féministe !

Pour en finir avec toutes les violences du système capitaliste et patriarcal.

0
18

A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le collectif féministe révolutionnaire Las Rojas et le courant international Socialisme ou Barbarie appellent à rejoindre massivement la journée de grève féministe internationale

En Argentine, au Costa Rica, au Brésil, aux Etats-Unis, en France et partout dans le monde, nous serons en grève et dans la rue pour manifester contre le génocide en Palestine, en exigeant le retrait immédiat de troupes sionistes, contre l’avancée réactionnaire de gouvernements d’extrême droite qui menacent les droits des femmes, pour l’accès au droit à l’IVG et pour en finir avec toutes les violences sexistes et sexuelles.

En France, Macron annonce son réarmement démographique réactionnaire dans un contexte international de guerre. Une politique nataliste qui n’a rien à voir avec l’égalité hommes-femmes, l’auto-proclamé grande « cause du quinquennat ». C’est le gouvernement qui défend ouvertement les violeurs comme Depardieu et qui garantit l’impunité des violents.

Entre la 49ème cérémonie des Césars avec la tribune de Judith Godrèche, et le phénomène #MeTooGarçons à l’initiative de l’acteur Aurélien Wiik, les violences sexuelles – notamment celles faites aux enfants en France – sont sous les projecteurs. Les #MeToo fissurent le vernis de la bourgeoisie et mettent en évidence toute la complicité du pouvoir.

Dans ce contexte, des centaines d’organisations, collectifs, partis, associations et syndicats, dont Las Rojas Paris et le NPA, appellent à une journée de grève et de mobilisations pour les droits des femmes. Pour exiger au gouvernement Macron du travail et des salaires décents, une augmentation du budget pour les victimes de violences, la restauration de la CIIVISE, entre autres revendications du mouvement féministe

Nous serons également dans la rue pour lutter contre la montée réactionnaire de l’extrême droite et de la guerre. En solidarité avec toutes les femmes du monde entier qui résistent partout. En commençant par les femmes Palestiniennes, qui subissent les attaques génocidaires de Nethanyahou. Nous sommes pour un cessez-le-feu immédiat et pour le retrait de troupes sionistes.

Nous sommes également solidaires des femmes en Argentine en lutte contre Milei. Alors que Milei dit défendre les valeurs de la liberté, le politicien d’extrême droite montre son vrai visage réactionnaire en s’attaquant à la loi d’avortement légal. Il s’agit d’une conquête historique du mouvement féministe argentin qui a inspiré les femmes de la région et du monde entier pour lutter pour l’accès à un droit fondamental, celui de disposer de son propre corps. Nous disons haut et fort : Pas touche à la loi d’IVG ! Camarades argentines, nous sommes avec vous !

Pour ces raisons, ce 8 mars : toustes en grève féministe internationale ! 

Pour en finir avec toutes les violences du système capitaliste et patriarcal.

Construisons un féminisme socialiste révolutionnaire, pour que le patriarcat et le capitalisme tombent ensemble ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici